Le Shin Bet a annoncé mardi avoir démantelé une cellule terroriste arabe israélienne en novembre.

Les suspects prévoyaient d’attaquer des soldats israéliens dans le sud du pays, pour se venger de la décision d’interdire la Branche nord du Mouvement islamique.

Deux des suspects, Muhammad Masri, 37 ans, de Beer Sheva, et Abd Allah Abu Ayash, 26 ans, de Kasifa, sont accusés d’avoir comploté pour attaquer des soldats à trois emplacements possibles : Dimona, Arad, et la base Nevatim, dans le désert du Néguev.

Selon le Shin Bet, Masri a été emprisonné pendant 12 ans pour avoir planifié une attaque contre une salle de mariage de Herzliya.

Trois autres Arabes israéliens ont été arrêtés en lien avec l’attaque prévue, selon le Shin Bet.

Masri et Abu Ayash seront inculpés dans les prochains jours, a annoncé le service de sécurité.