Une association juive orthodoxe a appelé à la mise en place d’un Jour d’unité juive, au cours duquel des Juifs du monde entier s’unissent et prient.

Le Jour d’unité juive est un « appel à l’action, à la prière pour la paix et la stabilité, à la lumière des circonstances dangereuses auxquelles nous faisons face dans la monde, dans notre pays et à l’international », selon un communiqué.

Cette journée sera célébrée le vendredi 15 septembre, et des prières spécifiques seront récitées dans les synagogues, les écoles et au mur Occidental.

L’appel au Jour d’unité juive est parrainé par Acheinu, la branche de sensibilisation de Dirshu, une association de Lakewood, qui dit être la plus grande organisation de Torah du monde. L’évènement coïncide avec l’anniversaire de la mort de Hafetz Haim, un rabbin d’Europe de l’Est de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, connu pour son travail sur les dangers de la médisance.

Le groupe a déjà organisé deux journées d’unité, l’une centrée sur l’opposition à l’accord sur le nucléaire iranien, et une seconde l’an dernier, avant l’élection présidentielle américaine, dont le but était de contrer le « climat politique de dissension ».

Le groupe avait évoqué la menace d’une guerre nucléaire, la recrudescence du racisme et de l’antisémitisme, et les menaces de terrorisme aux États-Unis et dans le monde entier, ainsi que les récents ouragans dévastateurs aux États-Unis, comme motifs de prière.

« De tous temps, les Juifs se sont tournés vers la prière pour apporter des changements positifs au monde », a déclaré l’association dans son communiqué, qui appelle les Juifs du monde entier à réciter les Psaumes 20 et 130, et à s’abstenir de médire.

Près de 15 000 personnes se sont déjà engagées à se rendre au mur Occidental pour y prier, en s’inscrivant sur le site du Jour d’unité juive.

Des vidéos sur le site sont intitulés « L’Ouragan Irma, ou pourquoi nous avons besoin de vos prières », ou encore « Les menaces internationales ou le besoin de prier. »