Les éminents auteurs israéliens Amos Oz, David Grossman et AB Yehoshua font partie des 800 signataires israéliens d’une lettre adressée au Parlement belge, dimanche, l’exhortant à reconnaître un Etat palestinien.

Nombre de personnalités publiques – dont 10 lauréats du Prix d’Israël, le prix Nobel Daniel Kahneman, cinq anciens diplomates, plusieurs anciens députés et cinq anciens ministres – ont d’ores et déjà soumis le même appel aux Parlements danois et britanniques, et émis la volonté d’envoyer une copie à d’autres pays européens désireux d’adopter une résolution sur la Palestine.

« Votre initiative de reconnaître un Etat palestinien fera progresser les perspectives de paix, et encouragera Israéliens et Palestiniens à parvenir à une solution au conflit, » indique la lettre.

La missive appelle à la création d’un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967, à « une reconnaissance par Israël de la Palestine, et une reconnaissance d’Israël par les Palestiniens ».

Elle déplore « l’impasse politique, l’occupation et la colonisation, menant à un conflit avec les Palestiniens et torpillant toute possibilité d’aboutir à un accord ».

Les législateurs belges de la coalition au pouvoir travaillent à une résolution non contraignante de reconnaissance d’un Etat palestinien, dans la mouvance d’une vague de soutien aux Palestiniens au sein de l’Union européenne.