Un groupe international de 18 bénévoles originaires d’Espagne, du Danemark, des Pays-Bas, d’Allemagne, de Finlande, de République tchèque et de Turquie, aidé par 7 bénévoles scouts polonais de Poznan ont nettoyé un cimetière juif à Varsovie.

Les travaux sur le cimetière juif d’Okopowa Street à Varsovie ont débuté le 16 août et dureront jusqu’au 24 août.

« A l’entrée du cimetière, les allées sont assez bien entretenues et les tombes assez bien conservées, mais le reste du cimetière, c’est plutôt la jungle ! Il y a beaucoup de végétation sauvage et des arbres qui ont poussé depuis la fin de la Seconde guerre mondiale », explique Stanislaw Knapowski, un scout polonais de Poznan, qui a débroussaillé le cimetière avec une soixantaine de jeunes bénévoles d’une dizaine de pays, dont des Espagnols, Danois, Allemands, Finlandais ou Bélarusses.

Le Cultural Heritage Foundation, à l’origine du projet, lance des travaux de nettoyage dans ce cimetière depuis 3 ans. Cette année, avec la collaboration de la One World Association, la fondation a invité des jeunes étrangers à participer.

Les participants s’adonneront à des débats, des conférences, des marches thématiques toutes en lien avec la culture juive de Varsovie, et visiteront le musée d’Histoire des Juifs polonais et la synagogue de Varsovie.

« Le cimetière est très peu connu et l’accès à plusieurs zones du cimetière est bloqué par des plantes sauvages. Grâce à l’aide de 100 bénévoles, nous avons réussi à organiser presque 3 hectares du cimetière », a déclaré Ola Waszak, coordinateur des projets bénévole du Jewish Heritage Foundation, au JTA.

Les travaux de nettoyage consistent principalement à nettoyer les vieux endroits du cimetière, à retirer les troncs d’arbres et les plantes cassées. Ces travaux d’entretien sont essentiels pour que les conservateurs qualifiés et les visiteurs puissent avoir accès aux pierres tombales historiques. Tous les travaux sont supervisés par le directeur du cimetière, la Communauté Juive de Varsovie et le Jewish Historical Institute.

Fondé en 1806, le cimetière juif du quartier de Wola, à Varsovie, est l’un des plus grands du monde, avec plus de 80 000 tombes identifiées.