Des milliers de citoyens indiens qui se disent juifs, descendants de la tribu biblique de Menashe, se sont réunis pour célébrer Hanoukka, selon une organisation qui aide les juifs à revenir à la religion.

Les femmes de la communauté se sont réunies mercredi dans la ville de Churachandpur, au nord-est de l’État de Manipur, pour confectionner des pâtisseries typiques de la fête, des soufganiyot (beignets), a raconté Shavei Israel dans un communiqué.

L’organisation tente de retrouver des juifs perdus à travers le monde.

« L’histoire de la détermination héroïque des Maccabées pour préserver leur identité juive résonne fortement chez les Bnei Menashe, qui, avec des efforts surhumains, ont réussi a rester fidèle à leur foi et à celle de leurs ancêtres au fil des siècles », a déclaré Michael Freund, directeur de Shavei Israel.

« Même en Inde lointaine, la flamme de la survie juive continue de brûler. »

Près de 3 000 Bnei Menashe ont immigré en Israël ces dernières années, il en reste encore 7 000 en Inde.