Les célèbres autobus scolaires américains de couleur jaune pourraient prochainement être aperçus sur les routes israéliennes. Une société envisage en effet d’importer les véhicules de transport l’année prochaine, selon Yediot Aharonot.

Le ministère de l’Education n’a pas encore approuvé l’utilisation de ces autobus. A ce stade, les demandes viennent surtout des communautés bédouines du Néguev, car les autobus, des engins tout-terrain, peuvent se rendre dans des villages isolés ne possédant pas de route bitumée.

La société d’importation de véhicules industriels Zoko Enterprises devrait, selon toute vraisemblance, recevoir l’autorisation du ministère des Transports pour importer les bus, fabriqués par la société américaine Navistar.

Zoko Enterprises envisage d’importer plusieurs dizaines de bus d’ici 2015, pour un montant d’environ 700 000 shekels (145 000 euros) par véhicule.

Au Etats-Unis, les autobus scolaires, homogènes, sont régulés par les lois fédérales et les lois des États. Au contraire, en Israël, il n’existe pas de modèle de bus unique. Les municipalités font appel à divers fabricants et entreprises pour transporter les enfants à leurs écoles et les ramener chez eux.