Des soldats de l’unité d’élite Shayetet 13 de la Marine israélienne ont terminé mardi un exercice d’une journée, pendant lequel des commandos se sont exercés à reprendre un navire détourné avec des otages à bord.

L’exercice, appelé « ministre de la mer », a commencé lundi, quand l’unité a reçu une information sur un navire civil israélien piraté en mer avec des otages à bord, a indiqué un porte-parole de l’armée israélienne.

L’unité a ensuite tenu une réunion sur la situation, pendant laquelle elle a fait des plans pour libérer les otages et éliminer les terroristes. Après une tentative de négociation, qui a échoué, les commandos ont pris d’assaut le navire.

En plus de Shayetet 13, plusieurs bateaux portant des missiles ont participé à l’exercice, ainsi que d’autres navires qui sont actuellement déployés dans la région pour des raisons de sécurité, selon le porte-parole de l’armée israélienne.

Un commando de l'unité d'élite Shayetet 13 de la Marine israélienne pendant un exercice au large des côtes d'Israël, les 10 et 11 juillet 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Un commando de l’unité d’élite Shayetet 13 de la Marine israélienne pendant un exercice au large des côtes d’Israël, les 10 et 11 juillet 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

Le général de brigade Ido Ben-Moshe, directeur des opérations navales, a déclaré après la réussite de l’exercice que les troupes devaient continuer à s’entraîner régulièrement afin de défendre correctement le pays et ses citoyens.

La marine « a mené sa mission dans un exercice aux frontières maritimes, et continuera à s’entraîner constamment et à préparer ses forces pour garantir la sécurité de l’Etat d’Israël », a-t-il dit.