Des croix gammées et des slogans antisémites ont été découverts lundi matin sur les murs de deux établissements scolaires de Stockholm connus pour accueillir des élèves de confession juive, a annoncé la police lundi.

« Durant la nuit, plusieurs murs ont été recouverts de tags racistes », a déclaré la police dans un communiqué, en faisant référence aux graffitis roses et bleus à l’école Vasa Real, dans le centre de Stockholm.

L’enceinte de cet établissement qui offre des cours d’études juives et hébraïques a été recouverte de croix gammées et de slogans racistes tels que « Juifs dégoûtants » ainsi que « 1488 » (de 1er avril, la date de naissance d’Adolf Hitler, et « Heil Hitler »).

« Horrible et inacceptable », a commenté sur Twitter la directrice de cette école municipale, Johanna Engman.

Les tags ont été effacés lundi matin.

Un lycée du même quartier, le Cybergymnasiet, connu pour accueillir des élèves issus de multiples cultures, a aussi été ciblé.

« C’est vraiment triste que cela se déroule justement dans notre établissement car il reflète le visage de la société suédoise d’aujourd’hui », a souligné une porte-parole du lycée, Marlene Terkowsky, citée par le quotidien gratuit Metro.

Cet incident s’inscrit dans la continuité d’un week-end marqué par des violences politiques.

Deux femmes et deux hommes ont été blessés à Malmö (sud) lors d’affrontements entre militants de gauche participant à une manifestation féministe et membres du Parti des Suédois [néo-nazi].

En janvier, les portes de l’entrée d’une mosquée de Stockholm avaient été retrouvées recouvertes de croix gammées.

Des membres d’un autre mouvement néo-nazi sont actuellement jugés à Stockholm pour avoir attaqué une manifestation antiraciste dans un quartier populaire de la capitale.

Ce défilé avait été organisé pour protester contre les graffitis de plus en plus fréquents de croix gammées dans cette zone.