Le parti ultra-orthodoxe Shas a présenté dimanche un projet de loi qui interdirait l’organisation d’offices pluralistes au mur Occidental.

Le projet de loi imposerait une peine allant jusqu’à six mois de prison ou une amende de 10 000 shekels à ceux qui organisent des services mixtes ou aux femmes qui lisent la Torah, ainsi qu’aux femmes portant un talith [châle de prière] ou des tefillins [phylactères].

La description du projet de loi du parti ultra-orthodoxe affirme qu’il a pour objectif d’empêcher des actes, notamment des « cérémonies religieuses », qui « ne sont pas adaptés à la coutume en place, qui offenseraient la congrégation qui y prie. »