Une délégation de dirigeants du centre juif AMIA de Buenos Aires a rendu visite aux parents de Naftali Fraenkel, un des trois adolescents israéliens enlevés.

Lors de leur rencontre vendredi chez les Fraenkel à Nof Ayalon, les vice-présidents et le trésorier du centre ont remis à Rachel et Avi Fraenkel une lettre de la part de la communauté exprimant la solidarité des Juifs argentins avec leur fils et les deux autres adolescents enlevés, ainsi que des livres juifs argentins et une drapeau de l’AMIA.

La délégation était accompagnée par Ariel Goldgewicht, le directeur du Keren Kayemet LeIsrael pour l’Amérique latine.

Les dirigeants de l’AMIA étaient en Israël pour marquer le 120e anniversaire du Centre juif et la commémoration du 20e anniversaire de l’attentat contre l’AMIA en 1994 qui a tué 85 personnes et en a blessé des centaines.

Dans le cadre des célébrations de ces anniversaires, le centre va rencontrer les dirigeants israéliens lors d’une cérémonie lundi à l’université Bar-Ilan.