Anxieux de ne pas avoir acheté à votre psy un cadeau pour Hanoukka ? Etendez-vous donc sur un divan et tentez d’acquérir les documents signés par le père de la psychanalyse, Sigmund Freud, qui seront vendus aux enchères à la fin de la semaine à Los Angeles.

Le serment d’Hippocrate écrit de la main de Freud et une lettre « exceptionnellement rare » consacrée à l’interprétation des rêves seront présentés à la vente jeudi au Nate D. Sanders Auctions .

Le document de deux pages est constitué du texte du serment, suivi des déclarations écrites des médecins témoignant des aptitudes de Freud.

Cet écrit sera présenté à la vente au prix initial de 195 000 dollars.

Page de signature du serment d'Hippocrate signée par Freud en date du 30 avril 1833, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017  (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

Page de signature du serment d’Hippocrate signée par Freud en date du 30 avril 1833, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017 (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

Le célèbre docteur autrichien a signé son serment à la veille de son 27e anniversaire, le 30 avril 1833, à l’hôpital général de Vienne.

Un an auparavant, il avait commencé à travailler dans ce même centre hospitalier en tant qu’assistant clinique du psychiatre Theodor Meynert, commençant ainsi une carrière qui durera cinq décennies et au cours de laquelle il développera la psychanalyse et les bases de la psychologie moderne.

Il quittera Vienne en 1886 pour se lancer dans une carrière privée.

Première page du serment d'Hippocrate de Freud  en date du 30 avril 1833, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017  (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

Première page du serment d’Hippocrate de Freud en date du 30 avril 1833, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017 (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

La société de vente aux enchères a refusé de révéler l’identité du propriétaire des documents ou comment ces derniers sont arrivés en sa possession.

Freud, né de parents juifs au sein de l’empire austro-hongrois en 1856, a fui Vienne pour l’Angleterre lorsque l’Allemagne nazie en a pris le contrôle en 1938. Il est mort quelques semaines après le début de la Seconde Guerre mondiale, survenu un an après.

La lettre de 1935 sur les rêves – qui a été le sujet de son ouvrage écrit en 1889 “L’interprétation des rêves”, considéré comme son chef d’oeuvre – s’intéresse à la durée des rêves et à leur explication, dont il affirme qu’elle est « encore à présent incertaine » dans la missive.

La lettre est mise aux enchères au prix de départ de seulement 95 000 dollars.

Une lettre signée par Sigmund Freud sur la durée des rêves écrite le 28 mai 1935, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017  (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

Une lettre signée par Sigmund Freud sur la durée des rêves écrite le 28 mai 1935, qui sera mise aux enchères le 26 janvier 2017 (Crédit : Nate D. Sanders Auctions)

Les deux documents sont en bon état.

Trois lettres signées par Freud en 2012 se sont vendues du prix de 13 000 dollars, 9 500 dollars et 14 000 dollars.

Parmi les autres documents présentés à la vente, une lettre provenant du camp de concentration de Dachau datée du 14 juin 1942, un arrêté royal signé par Ferdinand et Isabella d’Espagne du 14 mai 1491 garantissant qu’un soldat espagnol peut conserver une terre confisquée à un musulman, une lettre signée par Charles Darwin et une lettre portant la signature connue du scientifique italien Galilée.