Des objets du voyage en navette spatiale qui a échoué de l’Israélien Ilan Ramon seront exposés près de Tel Aviv à partir de mardi, 13 ans après la désintégration de la navette Columbia quand elle a pénétré l’atmosphère terrestre, tuant les sept astronautes à bord.

L’exposition, un prêt de la NASA, comprend des restes de l’expérience sur la poussière israélienne méditerranéenne (MEIDEX) que Ramon menait dans l’espace pour mesurer de petites particules de poussière dans l’atmosphère au-dessus de la mer Méditerranée et de la côte saharienne de l’Atlantique et leur effet sur le changement climatique.

D’autres objets sont exposés à la maison de l’armée de l’air israélienne à Herzliya, y compris la caméra que Ramon a utilisée dans l’espace, son système de contrôle, un disque enregistré et d’autres pièces d’équipement électroniques, tous dans le pays pour la première fois.

Le chef de la NASA, Charles Bolden, a informé le veuve de Ramon, Rona, l’année dernière que les objets pourraient être en Israël pendant la semaine de l’espace.

« C’est la fermeture d’une boucle pour moi et pour tous ceux qui travaillent dans le domaine des sciences et de l’exploration spatiale en Israël », a déclaré Ramon selon la Deuxième chaîne.

Depuis la gauche, Yitzhak Ben Israel, l'ambassadeur américain Dan Shapiro, le ministre de l'Espace Ofir Akunis, et Rona Ramon, au vernissage de l'exposition sur l'espace le 2 février 2016. (Crédit : ambassade américaine)

Depuis la gauche, Yitzhak Ben Israel, l’ambassadeur américain Dan Shapiro, le ministre de l’Espace Ofir Akunis, et Rona Ramon, au vernissage de l’exposition sur l’espace le 2 février 2016. (Crédit : ambassade américaine)

« Je suis émue que la direction de la NASA se soit souvenue de ma demande et y ait répondu favorablement, que nous puissions apporter des morceaux de la navette en Israël pour permettre aux jeunes d’être inspirés par les histoires d’Ilan. Nous espérons que la prochaine génération prendra à cœur les histoires d’Ilan et de la navette, et en sera inspirée. »

Ramon, célèbre pilote de l’armée de l’air, est devenu le premier astronaute israélien dans l’espace quand il a décollé avec l’équipage de Columbia le 16 janvier 2003, emportant un certain nombre d’objets juifs avec lui, y compris une Torah qui avait survécu à l’Holocauste et un dessin d’un paysage lunaire d’un enfant tué à Auschwitz.
La navette s’est désintégrée en entrant dans l’atmosphère terrestre le 1er février 2003.

Ilan Ramon (photo credit: Wikimedia Commons)

Ilan Ramon (photo credit: Wikimedia Commons)

Depuis, nombre de lieux en Israël ont été nommés d’après Ramon, y compris des écoles et un aéroport bientôt terminé près de la ville méridionale d’Eilat.

Rona Ramon a ouvert l’exposition spatiale, avec l’ambassadeur américain Dan Shapiro et le ministre des Sciences, Ofir Akunis.

La semaine de l’espace en Israël, organisée par la fondation Ramon et le ministère des Sciences, vise à partager les connaissances et l’expérience de l’esopace dans les écoles, les clubs spatiaux et les centres scientifiques dans tout Israël.

Elle a fait venir en Israël plusieurs célébrités de l’espace, dont l’ancien astronaute de la NASA Garrett Reisman.