Des législateurs britanniques ont appelé à des sanctions et des boycotts économiques contre Israël à cause de son traitement des Palestiniens

Les appels ont eu lieu lundi en fin de journée lors d’un débat de trois heures à la Chambre de députés du Parlement, selon le Chronicle, journal juif basé à Londres.

Environ 30 députés sont intervenus durant la session, la plupart d’entre eux ont critiqué Israël et plusieurs autres ont comparé les politiques israéliennes à l’apartheid en Afrique du Sud, selon le Chronicle.

Le député travailliste Grahame Morris, qui dirigeait le session, a déclaré durant le débat qu’un embargo sur les armes devrait être placé contre Israël en plus des sanctions économiques.

La session vient des semaines après que la Chambre des députés ait approuvé une motion non contraignante de reconnaissance de l’Etat palestinien.

La session avait été organisée après que plus de 124 000 citoyens britanniques aient signé une pétition appelant au débat, selon le Chronicle.