Des dizaines de personnes ont scandé des slogans antisémites lors des émeutes qui ont éclaté dans un quartier majoritairement musulman de La Haye, suite à la mise à mort d’un suspect par la police.

Plus de 100 personnes ont scandé « Juifs assassins » jeudi soir dans le quartier de Schilderswijk, où une poignée de Juifs vivent dans une enclave appartenant à des Juifs, entourée d’appartements peuplés par des familles de faible revenu, selon un article de The Post Online.

Les émeutes se sont déroulées dans un théâtre pris d’assaut par des manifestants, à environ un kilomètre de l’enclave, selon le quotidien De Telegraaf.

Plus de 200 personnes ont été arrêtées depuis que les protestations ont éclaté à Schilderswijk, suite à la mise à mort de Mitch Henriquez, un citoyen d’Aruba, par des policiers qui l’ont étouffé lors de son arrestation dans un parc.

Schilderswijk compte l’un des taux de criminalité les plus élevés des Pays-Bas. L’année dernière, le quartier a connu des émeutes qui ont éclaté en marge des manifestations de soutien au groupe terroriste Etat islamique, où les drapeaux du groupe ont été brandis. Les manifestants ont jeté des pierres sur la police anti-émeute lors d’une marche anti-EI l’année dernière. Pendant la guerre d’Israël à Gaza, au moins deux manifestations à Schilderswijk ont appelé à massacrer les Juifs.

L’enclave appartenant à des Juifs a été achetée au 19ème siècle par la communauté juive pour accueillir les Juifs pauvres fuyant les pogroms en Europe de l’Est. Mais la population juive de La Haye a été presque totalement anéantie pendant l’Holocauste. La zone alentour s’est peuplée de familles de travailleurs migrants dans les années 1960 et 1970. La ville ne compterait que quelques centaines de Juifs.

Lody van der Kamp, un rabbin néerlandais qui a évoqué le besoin de faciliter le dialogue entre les musulmans et les juifs, a écrit jeudi dans un éditorial pour Joodse Omroep : « Lorsque le calme reviendra, il sera temps de prendre ces jeunes hommes par la main et de leur montrer l’histoire de Schilderswijk. »