Deux employés d’une banque de Jérusalem ont été arrêtés lundi ; ils sont soupçonnés d’avoir escroqué des centaines de milliers de shekels à une survivante de l’Holocauste de 97 ans.

Les deux suspects, un homme et une femme, auraient sympathisé avec la femme âgée après avoir constaté la valeur de son compte à la First International Bank, et l’auraient convaincue de remplir des chèques à leur ordre depuis un certain temps.

Les chèques s’élèvent à un total de quelque 800 000 shekels, et les deux personnages étaient en train d’encourager la femme âgée à réviser son testament et à les inclure en tant que bénéficiaires.

Un travailleur social de la maison de retraite où elle vit a eu vent du projet et a porté plainte à la police. La femme avait mis dans la confidence l’assistant social, selon Ynet.

La survivante n’a pas de proches en vie.

Les deux suspects ont nié les accusations d’extorsion et de fraude.

Ils devaient être traduits devant un juge pour une audience.