La motion, sans engagement, de la Société d’Etudiants de l’université a été votée lundi par 512 pour contre 357 contre, mais représentant seulement 3 % du corps étudiant de près de 30 000 votes.

C’était la troisième fois que la Société de Etudiants de McGill University a voté sur le BDS au cours des 18 derniers mois.

Le même jour, le Parlement canadien a passé une motion condamnant formellement le BDS.

Malgré le passage de la motion, qui a été révélé par le Réseau Action BDS novice de McGill, l’administration McGill n’est pas forcée d’appliquer les politiques du BDS. La motion peut seulement être totalement ratifiée à travers un vote en ligne par des étudiants de McGill dans la semaine à venir.