Des étudiants juifs américains ont demandé au programme Taglit Israël de prendre position contre la nouvelle loi israélienne qui empêche les partisans du boycott d’entrer dans le pays.

Quelque 575 étudiants de 97 universités et de trois lycées des Etats-Unis ont envoyé une lettre aux dirigeants de Taglit, a annoncé Haaretz, qui s’est procuré cette lettre.

La lettre, envoyée avant Pessah à Izzy Tapoohi et Gidi Mark, demande si le programme vérifiera les opinions des participants sur le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël, si les participants au programme soutenant le mouvement recevront une aide et un soutien s’ils sont arrêtés à l’aéroport, et si Taglit savait comment la nouvelle loi affecterait ces voyages.

La lettre était signée à la fois par des étudiants qui ont déjà participé à un voyage à Taglit, et par d’autres qui prévoient de le faire.

J Street U, la branche universitaire du lobby pro-israélien pacifique des Etats-Unis, est à l’origine de cette initiative, a indiqué Haaretz, qui a précisé que 25 % des signataires de la lettre ne sont pas affiliés à l’association.

Des participants au programme Taglit à l'été 2012 (Crédit : Taglit via JTA)

Des participants au programme Taglit à l’été 2012 (Crédit : Taglit via JTA)

Taglit prévoie que 30 000 personnes participeront cet été à ses voyages gratuits de 10 jours en Israël.

Les étudiants ont souligné que les itinéraires des voyages Taglit ne passaient pas par la Cisjordanie, et que le programme faisait donc une distinction entre Israël même et les implantations.

« Certains d’entre nous n’achètent pas de produits des implantations par choix personnel. D’autres n’ont aucun problème à le faire. Nous sommes tous concernés par l’impact de cette nouvelle législation sur notre capacité et celle de nos pairs à nous rendre en Israël », ont écrit les étudiants, selon Haaretz.

Taglit n’a pas encore répondu à cette lettre, selon le journal. Interrogé par Haaretz, le programme a renvoyé le quotidien vers la foire aux questions (FAQ) de son site internet, où il est dit que « Taglit Israël ne s’informe pas sur les opinions politiques de ses participants et accueille tous les jeunes adulte juifs du monde entier pour qu’ils visitent Israël. »