L’armée de l’air israélienne et des avions de chasse français ont stimulé plusieurs types d’attaques aux abords de la base de Solenzara, dans le ciel de Corse.

Selon le colonel Celo, porte-parole de l’armée de l’air, cité par le Parisien, « cinq F16 E israélien ont effectué une campagne de tir air-air » en collaboration avec l’armée française qui lui a opposé la résistance amicale de ses Rafales.

L’armée israélienne, cantonnée dans un ciel relativement étroit ne peut se contenter de son espace aérien pour entraîner ses chasseurs. Les relations avec la Turquie, habituel partenaire, n’étant plus au beau fixe, il lui faut chercher de nouveaux terrains.

Mais selon le site spécialisé dans l’actualité militaire Opex360, « ce n’est pas la première fois qu’un F-15 israélien évolue dans les cieux français. En novembre 2011, un appareil de ce type avait été sollicité pour tirer un missile Black Sparrow devant simuler un « Scud B » pour les besoins d’un essai du système de défense aérienne « Mamba » de l’armée de l’Air ».