Un club de football néerlandais s’efforce d’identifier les fans qui ont scandé des slogans antisémites lors d’un match avec une équipe rivale d’Amsterdam.

Ces chants ont été entendus dimanche au stade de Galgenwaard d’Utrecht, une ville située à environ 60 kilomètres au sud-est de la capitale néerlandaise, lors d’un match de division d’honneur entre l’équipe d’Ajax d’Amsterdam et le FC Utrecht, a annoncé le quotidien De Telegraaf.

Les fans d’Utrecht scandaient des slogans pour insulter les supporters rivaux, qu’ils ont traité à de nombreuses reprises de « Juifs » en raison de la présence juive historique à Amsterdam, une ville qui est parfois familièrement appelée « Mokum », d’après le mot yiddish qui signifie       « lieu ».

Pendant le match, des dizaines de fans ont été vus et entendus alors qu’ils chantaient : « Mon père était dans les commandos, ma mère était SS, ensemble, ils ont brûlé les Juifs parce que ce sont les Juifs qui brûlent le mieux » et « Hamas, Hamas, les Juifs au gaz ». Ces chants ont duré plusieurs minutes, selon le site The Post Online.

Ronny Naftaniel, un Juif néerlandais qui milite contre la discrimination, s’est adressé à l’Ajax.

« Lorsque les joueurs d’Ajax mettent les pieds hors du terrain ? Prenez des mesures contre l’antisémitisme », a écrit Naftaniel, qui est le vice-président exécutif du CEJI, une organisation juive basée à Bruxelles qui fait la promotion de la tolérance à travers l’éducation.

La chanson sur les SS a été rédigée par les fans inconditionnels du FC Utrecht qui sont connus comme le Bunnikside, indique le quotidien Het Parool.

Le FC Utrecht a déclaré dans un communiqué qu’il enquêtait sur les chanteurs présumés et a promis de punir ceux qui allaient être identifiés.