BERLIN – On a découvert vendredi que la célèbre fresque sur les restes du mur de Berlin avait été défigurée avec des graffitis antisémites.

Cet acte de vandalisme a lieu pendant la semaine où plusieurs milliers de visiteurs juifs participent aux Maccabiades européennes qui sont organisées pour la première fois sur le sol allemand.

La peinture murale, peinte en 1988 pour le 40e anniversaire de la Nuit de cristal en Allemagne nazie, est composée d’un drapeau israélien superposé sur un drapeau allemand.

L’artiste, Günther Schaefer, a récemment restauré l’œuvre d’art en plein air en mars dernier.

La fresque murale a été défigurée au moins 51 fois au cours des dernières années – le plus souvent par des néo-nazis, des partisans de l’extrême gauche, des racistes et des extrémistes islamiques, mais aussi par des vandales apolitiques, a déclaré l’artiste aux journalistes. Schaefer a documenté plusieurs des dégradations sur son site Internet.

Cette fois, la police a rapidement couvert les graffitis avec un échafaudage après les actes de vandalisme, et l’artiste a encore une fois restauré sonson œuvre dimanche, selon les médias allemands.

Schaefer a indiqué dans un message Facebook que la réaction de la police – pour sécuriser la peinture murale avec des chaînes et des cadenas – l’avait pris par surprise. Il a invité ceux qui suivent son travail à se joindre à lui dimanche pour l’aider à refaire sa fresque – encore une fois.

Les médias allemands ont spéculé que l’incident a quelque chose à voir avec la visite à Berlin cette semaine de quelques 3 000 Juifs venant du monde entier, dont les athlètes et les spectateurs des 14e Maccabiades européennes.

Selon un article publié en ligne par la société allemande de radiodiffusion RBB, un groupe de jeunes Juifs a été victime d’une attaque antisémite verbale près de l’un des sites sportifs.

Au cours d’un autre incident la police a arrêté un homme d’origine arabe qui a lancé des insultes antisémites à deux gardes devant l’hôtel où la plupart des athlètes sont installés le temps de l’événement sportif. La sécurité – déjà lourde – a été encore renforcée, a ajouté RBB.