Des touristes israéliens voyageant sur un bateau de croisière norvégien se sont vus empêchés de débarquer lors d’un arrêt au port de Tunis.

L’équipage a indiqué aux passagers israéliens à bord du Jade que le gouvernement tunisien refusait de les accueillir, précise le B’nai Brith Canada dimanche dans un communiqué.

L’organisation a été contactée par un passager juif canadien, qui se trouvait sur le bateau.

Une vingtaine d’Israéliens étaient à bord, selon Haaretz. Ils ne savaient pas à l’avance qu’ils seraient contraints de rester dans le bateau pendant l’arrêt d’une journée.

Les passagers juifs non israéliens ont en revanche pu débarquer à Tunis.

« La compagnie de croisière avait la responsabilité d’avertir ses passagers de cette politique discriminatoire. Le mieux serait que la compagnie évite les ports pratiquant ce genre de politique », écrit le président du B’nai Brith Canada Frank Dimant.