Un groupe de résidents d’implantations masqués a lancé des pierres sur des Palestiniens aux alentours d’un village de Cisjordanie alors que les soldats de Tsahal observaient la scène, indiqueraient des images de l’incident de vendredi.

La confrontation s’est déroulée après qu’un feu qui s’est déclaré à proximité du village de Bourin s’est propagé aux camps environnants, se rapprochant de l’implantation de Givat Ronen, a affirmé le groupe des droits de l’Homme Yesh Din.

Alors que les fermiers palestiniens s’efforçaient d’éteindre les flammes, un groupe résident d’implantations masqués a commencé à leur lancer des pierres. Les images relayées par l’ONG des Rabbins pour les Droits de l’Homme montrent des soldats de Tsahal observer la scène alors que les pierres sont jetées, blessant légèrement un des activistes qui filmait l’incident.

Une porte-parole de Tsahal a confirmé que des pierres ont été lancées par les habitants israéliens des implantations, mais a contesté la version du groupe de droits de l’Homme de l’incident. « Contrairement à ce que l’on voit sur la vidéo, les soldats israéliens sur place ont agi pour arrêter l’escalade de la violence, a dit la porte-parole. « Quand des civils israéliens ont refusé d’arrêter de lancer des pierres, les soldats ont utilisé des méthodes de maintien de l’ordre pour disperser l’émeute ».

Aucune arrestation n’a été effectuée sur place et la porte-parole de Tsahal a dit qu’aucun blessé n’a été signalé, malgré la déclaration de Yesh Din qui va dans le sens contraire.

Alors que les groupes de droits de l’Homme ont dit que le feu s’est propagé « après qu’un fermier palestinien a tenté de se débarrasser de déchets agricoles », un résident de l’implantation israélienne de Har Bracha à proximité a déclaré au Times of Israël que le feu avait été allumé par les Palestiniens voisins afin de brûler l’implantation israélienne.