Des Palestiniens ont lancé trois cocktails Molotov contre des bâtiments dans un quartier juif sur le mont des Oliviers jeudi soir.

Des dommages légers ont été causés et personne n’a été blessé dans l’attaque contre le quartier Maale Hezeitim de Jérusalem Est, a annoncé Radio Israël.

Les suspects ont réussi à s’enfuir.

Samedi soir, un appartement dans le quartier juif de Jésuralem Est d’Armon Hanatziv a été attaqué par des bombes incendiaires, entraînant quelques dégâts dans une partie de la maison. La police suspecte que l’attaque soit fondée sur des motifs nationalistes.

L’attaque a eu lieu à la suite d’une autre attaque à la bombe incendiaire la semaine dernière dans laquelle une petite fille de 11 ans a été sérieusement blessée lorsqu’un cocktail Molotov est entré dans sa voiture où elle se trouvait près de l’implantation cisjordanienne de Maale Shomron. Son père souffrait de blessures légères.

La fille, Ayala Shapira, qui a reçu des brûlures au troisième degré sur une bonne partie de son corps et de son visage dans l’attaque, était dans un état grave, mais stable, samedi soir après avoir subi avec succès la première d’une série d’opérations, ont déclaré les médecins du Centre médical Sheba, où elle est traitée en soins intensifs.

Deux adolescents palestiniens auraient avoué l’attaque de jeudi et seraient détenus par l’armée.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.