Trois habitants de l’implantation cisjordanienne de Bat Ayin et un résident de Jérusalem ont été arrêtés dimanche, soupçonnés d’avoir reçu des informations militaires classifiées au sujet d’arrestations prévues de militants d’extrême-droite.

Celui qui leur aurait fourni les documents serait un soldat de Tsahal, Elad Sela, appréhendé par les autorités plus tôt cette année.

Les quatre suspects, tous membres de groupes d’activistes de droite, ont été accusés de planification d’un crime, de réception de documents confidentiels et d’obstruction à la justice, a rapporté Walla.

Sela, 25 ans, également de Bat Ayin, a été arrêté par le service de sécurité du Shin Bet le mois dernier, accusé d’avoir transmis des informations secrètes aux résidents de sa ville natale, a rapporté la radio militaire.

Selon les estimations du Shin Bet, les infractions attribuées à Sela poseraient une grave menace à la sécurité nationale, a rapporté la radio militaire.

Les censeurs militaires ont interdit la publication d’autres détails de l’interrogatoire ou de la nature des actions présumées de Sela, citant des préoccupations majeures de sécurité.