Des dizaines de milliers de personnes se sont réunis vendredi en Jordanie à l’appel de l’opposition islamiste pour célébrer la « victoire de Gaza » dans le conflit contre Israël.

Selon le chef des Frères musulmans Hammam Said, un demi-million de personnes ont assisté à ce meeting organisé à Tabarbur, à l’est de la capitale jordanienne. Mais un responsable de sécurité a fait état de 100 000 participants.

Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et jordaniens, ainsi que des banderoles aux couleurs du Hamas, le mouvement islamiste palestinien qui contrôle Gaza.

Des pancartes proclamaient « Victoire à Gaza », « Il n’y a d’autre option que la résistance » ou encore des appels aux dirigeant arabes à « libérer la Palestine ».

Cette manifestation était organisée un mois après le début de l’offensive israélienne « Bordure protectrice » dans la bande de Gaza, alors qu’un cessez-le-feu de 72 heures venait de prendre fin.

De la foule ont également fusé des slogans de soutien à la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, tandis que le chef des Frères musulmans a chanté les louanges des combattants, selon un correspondant de l’AFP.

« Ô héros de Qassam, que la grâce de Dieu soit avec vous », a lancé M. Said à l’attention des brigades Ezzedine al-Qassam, dont les hommes armés qui tirent des roquettes sur Israël.

« Vous êtes victorieux dans les négociations, et vous avez été victorieux sur le terrain », a-t-il aussi dit, en référence aux négociations organisées sous l’égide de l’Eypte pour tenter de parvenir à un cessez-le-feu durable dans la bande de Gaza.

Plusieurs hommes vêtus d’uniformes militaires semblables à ceux arborés par les brigades al-Qassam ont défilé en portant de fausses roquettes.

Plus tôt dans la journée, une autre manifestation contre l’offensive israélienne à Gaza, organisée par les partis de gauche et des syndicats, a défilé jusqu’aux bureaux du Premier ministre jordanien.