Tel Aviv s’est drapé de couleurs de l’arc-en-ciel vendredi matin, et beaucoup de rues de la ville sont fermées alors que des milliers de personnes participent à la parade annuelle de la Gay Pride.

La parade est la conclusion d’une semaine d’évènements, de fêtes et de rencontres avec des personnes peu vêtues qui font partis de la semaine de la Fierté de la ville.

La procession est partie a midi de la rue Bograshow et passera par les rues Hayarkon, Frishman et Herbert Samuel avant de finir à la plage Charles Clore, en bordure de Jaffa. Toutes les routes devraient rouvrir vers 19h.

Font partie des célébrations de 2014 des spectacles de musiciens célèbres et le 2014 Tolerance Award ceremony [la cérémonie de la tolérance].

La chanteuse transsexuelle israélienne Dana International, gagnante de l’Eurovision en 1998, était l’invitée d’honneur de cette 16e Gay Pride de Tel-Aviv placée sous le signe des revendications sur l’égalité des droits.

Connu depuis longtemps comme une ville ouverte aux homosexuels, Tel Aviv a été élu comme la meilleure destination gay en 2011 par un sondage mené par American Airline et GayCities.com.

Depuis sa première édition en 1998, la Gay Pride de Tel Aviv est devenue un des moments forts de la scène homosexuelle et lesbienne mondiale.

Selon le Daily Beast, environ 100 000 touristes gays sont attendus à Tel Aviv cette année, séduits par la campagne massive de marketing de la ville donnant une image gay-friendly, rompant le Sabbat, des endroits pour s’aimer librement sur la plage.

Tout cela fait partie d’un plan soigneusement élaboré par le maire de Tel-Aviv Ron Huldai, qui a décidé il y a plusieurs années de donner l’image de Tel Aviv comme étant rose et paisible, et a réussi à obtenir environ un quart de million de dollars du budget du tourisme de la ville dans le cadre de ce plan.

« Nous essayons de créer un modèle d’ouverture, de pluralisme et de tolérance », explique Huldai. « Vivre et laisser vivre – c’est la ville de Tel Aviv ».