Des néo-nazis ont lancé une campagne de collecte d’argent pour réunir une « prime » pour retrouver l’homme qui a frappé Richard Spencer, l’homme qui défend la suprématie de la race blanche, à Washington après la cérémonie d’investiture de Trump, vendredi.

La collecte a permis de réunir un peu plus de 5 000 dollars à ce jour.

Les organisateurs de la collecte d’argent ont publié une image de l’homme qu’ils recherchent et disent qu’ils transmettront toute information « aux autorités policières ».

La page souligne également que l’initiative « n’est pas un appel à la justice, à la diffamation ou toute autre action illégale ».

Spencer est intervenu en novembre lors d’un événement organisé par les partisans de la théorie de la suprématie de la race blanche à Washington pour célébrer la victoire de Trump. Lors de l’événement, Spencer s’est fait remarqué pour avoir déclaré « Heil Trump ! » et parce qu’il a été salué par les saluts nazis.

L’agression a suscité des dizaines de montages, beaucoup utilisant des jeux de combat vidéo ou de la musique populaire pour illustrer leur création.

Un débat a également surgi pour savoir s’il est acceptable de « frapper un nazi ».