Deux adolescents palestiniens de la ville cisjordanienne de Kfar Azzun avouent avoir lancé le cocktail Molotov jeudi soir sur le véhicule dans lequel Ayala Shapira, 11 ans, roulait avec son père, ont déclaré les forces de sécurité samedi.

Selon des sources, les suspects, âgés de 16 et 17 ans, ont été arrêtés dans la nuit de l’attaque, après une enquête menée conjointement par Tsahal et le Shin Bet.

D’après l’enquête, les deux hommes avaient l’intention d’attaquer des véhicules israéliens et attendaient sur le côté de la route qu’une voiture passe. Après l’attaque, ils ont fui vers leur village, où ils ont ensuite été appréhendés.

Ayala Shapira a été grièvement blessée dans l’attaque, près de Maale Shomron en Cisjordanie.

Samedi, l’armée israélienne a publié des images de l’arrestation.

Shapira, qui souffre de brûlures au troisième degré sur une grande partie de son corps et du visage, était dans un état grave mais stable samedi soir, après avoir enduré la première d’une série d’opérations, ont déclaré des médecins du centre médical Sheba, où elle est traitée dans l’unité de soins intensifs.

Vendredi, l’armée israélienne et le Shin Bet ont révélé qu’ils avaient arrêté 10 personnes de Kfar Azzun, y compris les deux principaux suspects.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon s’est rendu sur le lieu de l’attaque vendredi et a reçu une évaluation des forces de sécurité sur le terrain.

Yaalon a ensuite rendu visite à Ayala et à ses parents à l’hôpital, et leur a promis que les auteurs seraient punis.

Au cours d’une conversation avec Avner et Ruth Shapira, dont une partie a été filmée par la Deuxième chaîne, Avner a accusé les services sécuritaires de mal gérer les attaques terroristes contre des civils israéliens, et affirmé que « Tsahal ne lutte pas vraiment ».

« Ma fille n’est pas la victime d’un acte criminel. Elle est la victime d’un acte militant [dans un contexte de guerre]. L’armée israélienne effectue des opérations inutiles, comme Bordure protectrice, où l’on a parlé de restaurer la dissuasion, mais il n’y a pas de stratégie », a-t-il affirmé à Yaalon, qui était visiblement décontenancé par la critique.

« Nous sommes face à un ennemi qui essaie de nous anéantir et le proclame jour et nuit. Ce n’est pas la faute de l’armée israélienne, mais [celle] de l’establishment sécuritaire qui traite ces actes comme des actes criminels. [Dont les auteurs sont] des criminels qui doivent être attrapés et subir un procès, comme si vous pouviez subir un procès au cours d’une guerre », a poursuivi Avner Shapira. En réalité, « c’est un cas de nous ou eux ; ils veulent nous chasser d’ici ».

Yaalon a simplement émis un « ok » las, comme pour couper court à la conversation.

Shapira a déclaré que l’incident a commencé quand lui et sa fille rentraient d’un cours de mathématiques parascolaires auquel assiste Ayala. Ils ont tourné sur la route reliant l’implantation de Maale Shomron et l’avant-poste illégal d’El Matan, où vit la famille. (Il a affirmé que la voiture de sa femme a été incendiée et a endommagée le mois dernier, mais que sa femme en est sortie indemne.)

La mère d’Ayala, Ruth, a raconté que le cocktail Molotov « est passé à travers la fenêtre et a atterri sur les genoux [de sa fille] ». Les cheveux et les vêtements de sa fille ont pris feu. Ruth affirme qu’il a fallu à Ayala « un certain temps pour sortir de la voiture ». Sa ceinture de sécurité était peut-être coincée. « Elle s’est roulée à terre » pour éteindre les flammes.

Ruth a raconté à la radio Kol Israël qu’Avner a transporté Ayala sur plus d’un kilomètre de leur maison avant de recevoir des soins médicaux.

« Nous avons vu qu’on allumait le cocktail au-dessus de la route et qu’on le jetait », a déclaré Avner Shapira de son lit d’hôpital. « J’ai crié à ma fille de sortir [de la voiture] et elle a réussi à le faire. Grâce à Dieu nous avons réussi à sortir de la voiture, mais elle a été beaucoup plus sérieusement blessée que moi. »

Ayala est l’aînée de cinq filles. Sa mère confie qu’elle est une « enfant très spéciale » et « d’une intelligence exceptionnelle ».

« Si elle n’avait pas l’esprit si vif, nous n’aurions pas cette conversation en ce moment », a déclaré Ruth Shapira à Ynet.

Selon Tsahal, l’attaque s’est produite sur la route 55 près de l’implantation de Maale Shomron à environ 18h30 jeudi.

Une vidéo des pompiers combattant le brasier montre la voiture consommée par les flammes et complètement détruite dans l’attaque.