Des policiers palestiniens se sont déployés pour la première fois avec leurs armes dans trois localités de Cisjordanie jouxtant Jérusalem-Est, ont annoncé jeudi des sources palestinienne et israélienne.

« Pour la première fois, des membres de la police palestinienne portant l’uniforme et armés se sont déployés à Abou Dis, Al-Ram et Bido », mercredi, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police palestinienne, Louaï Erzikat.

« Ce déploiement vise à pourchasser les hors-la-loi, et résulte d’une coordination » avec les autorités israéliennes, a-t-il ajouté.

Interrogée par l’AFP, une porte-parole de l’armée a confirmé que le commandant de la région qui comprend la Cisjordanie, le général Roni Numa, avait décidé de permettre l’ouverture mercredi de « postes de police dans ces trois localités ».

« L’objectif de ces postes est de traiter les activités criminelles ainsi que de maintenir l’ordre dans la zone B autour de Jérusalem », a ajouté la porte-parole.

La zone « B » comprend les régions de Cisjordanie dans lesquels l’Autorité palestinienne exerce les pouvoirs civils tandis que la sécurité intérieure relève de la responsabilité conjointe de l’Autorité palestinienne et de l’armée israélienne.