Des centaines de personnes ont prié samedi soir au Mur occidental à Jérusalem, pour le retour des trois Israéliens enlevés en Cisjordanie.

Eyal Yifrach, 19 ans, de Elad près de Petah Tikva, Gil-ad Shaar, 16 ans, de l’implantation de Talmon, et Naftali Frenkel, 16 ans, citoyen israélo-américain de Nof Ayalon près de Modiin, qui ont été vus pour la dernière fois en train de faire de l’auto-stop près de Hébron, jeudi soir, et dont les enlèvements ont été confirmés samedi par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Parmi les participants, le Rav Yitzhak Yossef et des membres de la Knesset, qui ont prié pour la libération des adolescents enlevés et ont récité des Psaumes. Des séances de prières similaires ont eu lieu ailleurs samedi soir, y compris au Caveau des Patriarches dans la ville de Hébron en Cisjordanie.

Pendant ce temps, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a annoncé une fermeture totale de la région de Hébron, ne permettant le passage aux postes de contrôle aux Palestiniens qu’en cas d’urgence, comme la nécessité de soins médicaux et d’autres cas humanitaires.

Yaalon a également demandé à ce que tous les points de passage et dans la bande de Gaza soient fermés.

Les responsables des implantations de Cisjordanie ont déclaré qu’ils ne permettraient pas l’entrée des travailleurs palestiniens dimanche matin.

Le samedi, dans son premier commentaire depuis la disparition des trois, Netanyahu a confirmé qu’ils ont été enlevés par un groupe terroriste.

« Nos garçons ont été enlevés par une organisation terroriste. Il ne fait aucun doute à ce sujet « , a déclaré Netanyahu dans un communiqué à la presse samedi soir, à la suite d’une réunion de sécurité avec Yaalon et le chef d’état-major Benny Gantz.

« Nous sommes au milieu d’une opération pour localiser et ramener les trois jeunes étudiants de la yeshiva. J’ai parlé avec leurs parents, et je leur ai dit que nous faisons tout notre possible et plus pour ramener leurs garçons, qui sont aussi nos garçons », a déclaré le Premier ministre.

Samedi soir, le président Shimon Peres a parlé avec les familles des adolescents enlevés, disant : « Je sais que ce sont des jours difficiles pour vous. Nous sommes une nation, nous sommes une famille et je veux que vous sachiez que tout Israël est avec vous pendant ces moments difficiles. »

Selon un communiqué de la résidence du président, Peres a souligné que l’armée faisait tout en son pouvoir pour les récupérer.

« Toutes les branches des forces de sécurité israéliennes font tout pour ramener nos chers enfants à la maison, » dit-il. « Vous faites preuve d’une force d’esprit ; je suis avec vous pendant cette période difficile. Le peuple d’Israël est en train de prier pour leur retour en toute sécurité ».

Les parents d’Eyal Yifrach, l’un des jeunes enlevés, ont remercié Peres :
« Nous sentons l’étreinte du peuple d’Israël et nous savons que tout est fait pour les ramener à la maison. Nous prions pour leur retour et pour de bonnes nouvelles ».