La police israélienne et le bureau du Procureur cherchent à déchoir deux proches du Premier ministre Benjamin Netanyahu de leurs postes actuels, en raison de leur implication dans la transaction à plusieurs milliards de dollars des navires allemands, qui fait l’objet d’une enquête, selon le site Ynet.

David Sharan, PDG de Eilat Ashkelon Pipeline Company et Eliezer (Moodi) Sandberg, président du Keren Hayessod, ont tous deux été dénoncés par Miki Ganor, qui a accepté de devenir un témoin de l’état en échange d’une remise de peine. Il était le représentant du constructeur naval allemand Thyssen Krupp.

Sharan est l’ancien chef de cabinet de Netanyahu, et Sandberg était ministre il y a 10 ans.

Les autorités israéliennes ont organisé une réunion d’urgence lundi pour discuter de la façon dont les deux pourraient être déchus de leurs fonctions, après l’expiration des ordres leur interdisant de se présenter dans leurs bureaux respectifs, a indiqué Ynet.

Dans cette enquête, appelée Affaire 3 000, les enquêteurs soupçonnent que des fonctionnaires d’État ont été soudoyés pour influencer l’achat de 3 sous-marins et de corvettes pour patrouiller sur les champs gaziers d’Israël, auprès de Thyssen Krupp, en dépit de l’opposition du ministère de la Défense.

Les autorités soupçonnent Ganor et Avriel Bar-Yosef, ancien directeur-adjoint du Conseil de Sécurité intérieure, d’avoir versé des pots-de-vin, entre autres à Sharan et à Sandberg, pour les influencer sur la décision à prendre dans cette acquisition.

Ganor aurait déclaré à la police durant son interrogatoire qu’il avait versé près de 80 000 shekels en espèces à Sharan quand il dirigeait le bureau du Premier ministre, afin d’encourager cette transaction.

Il a aussi admis avoir transféré 100 000 shekels à Sandberg pour du « consulting » avec des responsables afin de favoriser la transaction.

David Sharan à l’audience de renvoi au tribunal de première instance de Rishon Lezion, le 3 septembre 2017 (Crédit : Flash90)

Sharan a été chef du cabinet de Netanyahu entre fin 2014 et 2016. Lieutenant-colonel de réserve de l’armée israélienne, ancien directeur de cabinet du ministre de l’Energie, Yuval Steinitz, quand ce dernier était ministre des Finances, Sharan est membre du Likud depuis longtemps et est un proche du Premier ministre.

Eliezer (Modi) Sandberg, a brièvement été ministre des Sciences et de la Technologie, et ministre de l’Infrastructure nationale en 2003 et 2004. Il a dirigé les négociations de la coalition du Likud après les élections de 2009, qui ont permis à Netanyahu de devenir Premier ministre bien que sa rivale, Tzipi Livni, eût obtenu un siège de plus avec le parti Kadima. Il avait été initialement nommé au poste de secrétaire de cabinet de Netanyahu, un poste considéré comme l’un des plus influents au sein du bureau du Premier ministre, mais il s’était retiré avant de prendre ses fonctions, pour des raisons personnelles.