Un premier groupe de réfugiés est arrivé à Azraq, le troisième camp accueillant des Syriens en Jordanie et dont l’ouverture officielle aura lieu cette semaine, a annoncé l’ONU lundi.

« Quelques centaines de réfugiés syriens ont commencé à arriver dans le camp d’Azraq ce matin », a assuré à l’AFP le porte-parole du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) en Jordanie, Ali Bibi, précisant que l’ouverture officielle du camp était prévue mercredi.

« Même si l’ouverture officielle du camp d’Azraq est prévue le 30 (avril), un premier contingent de 200 réfugiés est arrivé ce matin », a confirmé dans un tweet un autre représentant du HCR en Jordanie, Andrew Harper.

Ce camp, situé à une centaine de km à l’est d’Amman, doit contribuer à alléger la pression démographique sur celui de Zaatari, dans le nord du royaume, où plus de 100 000 Syriens ont trouvé refuge, devenant l’équivalent de la 5e ville de Jordanie par sa population.

« Zaatari va cesser de recevoir des réfugiés. Ils seront désormais transférés vers Azraq », a expliqué M. Bibi assurant que ce nouveau camp était prêt à recevoir « jusqu’à 50 000 personnes ».

« Dans le futur, avec l’aide de la communauté internationale, de la Jordanie et des Nations unies, nous espérons pouvoir accueillir jusqu’à 130 000 » personnes, a-t-il ajouté.

Plus de 100 km de routes, un système de distribution de l’eau, un hôpital de 130 lits et deux écoles ont déjà été construits à Azraq pour pouvoir accueillir jusqu’à 2 000 arrivants chaque jour, avait indiqué le HCR le mois dernier.

Outre Zaatari et le nouveau camp d’Azraq, la Jordanie accueille également quelque 4.000 réfugiés syriens dans le camp, moins étendu, de Moureijeb Fhud (nord).

Au total 580.000 réfugiés syriens sont officiellement enregistrés par l’ONU en Jordanie, l’immense majorité (80 %) vivant dans des zones urbaines à l’extérieur de ces trois camps.