Les sociétés israéliennes fourniront au Brésil une technologie de sécurité et de gestion pour maintenir l’ordre pendant le tournoi de la Coupe du Monde du football, qui aura lieu du 12 juin au 13 juillet.

Vingt-quatre agences gouvernementales utiliseront NICE Situator pour coordonner la sécurité, gérer des milliers de caméras et de capteurs, et corréler les données du logiciel d’analyse de comportement, l’analyse des médias sociaux, le contrôle d’accès et les systèmes de détection d’incendie et d’intrusion.

Les agents du nouveau Arena Pantanal à Cuiabal projettent également d’utiliser un système similaire produit par le Groupe RISCO.

Comme dans tout autre événement de masse, gérer la sécurité de la Coupe du Monde nécessite une attention, une dextérité et des réponses agiles aux problèmes qui se posent, surtout avant qu’ils ne se posent.

Avec des jeux qui se dérouleront à différents endroits dans plusieurs stades, les agents de sécurité doivent déployer efficacement leur personnel en fonction des besoins. Le Situator est conçu pour les aider, affirment les responsables brésiliens.

NICE fournit aux administrateurs de l’une des principales villes du Brésil un système appelé le Situator, un logiciel qui intègre le hardware, les systèmes de contrôle d’accès, les systèmes vidéo, le périmètre des capteurs d’intrusion, le suivi d’emplacement (RFID, GPS), les boutons de panique, les capteurs environnementaux et les dispositifs de communication, le tout dans une plate-forme unifiée.

Le système NICE recueille et analyse les données de toutes ces sources, vérifie l’emplacement, le niveau de gravité d’une menace et d’autres facteurs face à une base de données préconfigurées d’incidents possibles. Le personnel de sécurité aura un accès instantané et en temps réel à des centaines de caméras vidéo, en cas d’incident.

Dès que le système détermine le genre d’incident, comme un incendie dans les tribunes d’un stade bondé, le Situator produit immédiatement un plan et coordonne les intervenants.

Le système avertit la police, les pompiers et les secouristes du nombre d’employés nécessaires, de l’endroit où ils doivent se rendre, et de ce qu’ils doivent faire à leur arrivée. Grâce à un programme coordonné, les autorités peuvent intervenir immédiatement pour résorber le problème. Des instructions sont diffusées sur les appareils utilisés par les membres des équipes.

Le système RISCO est similaire, conçu pour une utilisation dans les immeubles et les sites. Les agents envisagent d’utiliser la solution de contrôle d’accès RISCO, qui doit être intégrée à la plate-forme et contrôlée par la principale salle de l’Arena Pantanal, pour sécuriser les centaines de portes et tourniquets à l’intérieur de l’arène et fournir une protection contre des intrusions et des faux billets.

Dans le stade, la solution de commande et de contrôle permet aux responsables de contrôler d’autres systèmes, y compris les centaines de caméras de sécurité IP, déployées dans le stade et ses environs, les systèmes d’éclairage, les portes et le système de sonorisation.

« Nous sommes honorés d’avoir été choisis pour fournir les solutions de sécurité au Arena Pantanal pour la Coupe du Monde 2014 et par la suite », a déclaré Michael Isakov, directeur général de RISCO Security Management Solutions. « Nos équipes de professionnels ont travaillé avec l’intégrateur de systèmes, afin de s’assurer que tous les systèmes intégrés fonctionnent ensemble de façon transparente et efficace pour garantir un méga événement réussi et sécurisé. »