Des start-ups invitent les employés de Teva à les rejoindre
Rechercher

Des start-ups invitent les employés de Teva à les rejoindre

Le géant pharmaceutique israélien a annoncé un plan de restructuration qui prévoit des milliers de licenciements

Un ingénieur système israélien surveille une ligne de production à l'usine Teva de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Un ingénieur système israélien surveille une ligne de production à l'usine Teva de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Les dirigeants de sept start-ups israéliennes du secteur du high-tech ont lancé un appel aux milliers d’employés de Teva Pharmaceutical Industries Ltd., qui sont exposés à un licenciement de masse dans le cadre de la restructuration annoncée par le géant pharmaceutique jeudi après-midi, les invitant à rejoindre leurs rangs.

« Comme tous les Israéliens, nous sommes confrontés à la réalité » des licenciements de Teva, ont déclaré les PDG de sept start-ups dans une lettre adressée aux employés du groupe. Ils ont parlé de Teva comme d’une icône de l’industrie israélienne, « peut-être la société israélienne qui a le plus grandi ces dernières années », mais ont assuré aux employés stressés que « nous pensons que toutes les fins sont des nouveaux départs ».

La lettre, co-signée par les dirigeants des start-ups Yotpo, Kaltura, Payoneer, Cortica, Bidaglgo, Inneractive, Wibbitz et Windward, suggère de réagir positivement à ces perturbations dramatiques.

« Certains d’entre nous ont également été remplacés au fil des ans, par des sociétés du high-tech, et parfois, cela nous a conduit à penser différemment », ont écrit les PDG. Cela oblige les gens à sortir de leur « zone de confort » et à penser à maximiser leur potentiel.

« Donc, nous vous proposons de vous renseigner sur ce qui se passe chez les start-ups israéliennes. »

Selon les PDG, le secteur du high-tech israélien « cherche à recruter des centaines de milliers de nouveaux employés » pour plusieurs postes de l’industrie, notamment en recherche et développement, en programmation, en vente, en gestion, en comptabilité et en marketing.

« Quiconque souhaite faire partie de quelque chose d’israélien, de grandiose et d’influent est invité à prendre contact avec nous », ont déclaré les PDG.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...