Une organisation juive hollandaise a redécouvert deux anciens bains rituels, oubliés depuis l’Holocauste.

La majeure partie des bains rituels, ou mikvaots, du XIXème siècle a été retrouvée la semaine dernière dans un bâtiment de la communauté juive, dans la ville de Groningen, au nord du pays, a indiqué vendredi l’institut d’éducation juive Crescas sur son site Internet.

« Les mikvaots sont une découverte extraordianaire, » explique Crescas. « Ils sont remarquablement bien conservés. Le marbre de l’un des bains a été partiellement endommagé pendant la restauration. »

Les mikvaots, qui font un peu plus de 2 mètres de profondeur, sont pourvus de 7 marches en marbre, selon Crescas.

La communauté juive de Groningen, dont une grande partie a disparu pendant l’Holocauste, a vendu le bâtiment en 1952 à la municipalité. Le bâtiment a été rénové avant d’être reconsacré comme siège de la communauté juive en 1981. Les mikvaots avaient été recouverts et ont seulement été retrouvés quand des membres de la communauté juive sont tombés sur les plans du bâtiment, selon la chaîne télévisée RTV Noord.

« Cette découverte est très importante car la vie juive s’est arrêtée ici en 1943 : les Juifs étaient partis. Seulement quelques bâtiments essentiels à la communauté juive sont restés, tels que la synagogue, un bâtiment pour personnes âgées, l’école juive, mais les mikvaots, eux aussi essentiels, ont disparu. Personne ne savait où ils se trouvaient, » a indiqué Marcel Wichgers, le directeur de l’Association de la Synagogue de Folkingestraat à Groningen, ou la SFS, à RTV.

La SFS, jusqu’à il n’y a pas si longtemps, ignorait que deux mikvaots se trouvaient sous le plancher d’une pièce utilisée pour le stockage, affirme Crescas.

Le quotidien Reformatorisch Dagblad, décrit la découverte comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques à Groningen depuis quelques années. La structure est maintenant ouverte au public deux fois par semaines, le mercredi et le dimanche.

En 1930 la population juive de Groningen était de 2 408, selon le musée juif d’Amsterdam. In 1951, il ne restaient plus que 225 Juifs et seulement quelques dizaines de Juifs vivent actuellement dans la ville.