Deux hommes israéliens originaires du centre d’Israël ont été inculpés mercredi sur des allégations selon lesquelles ils auraient essayé de contacter le groupe terroriste de l’Etat islamique et planifié des attaques terroristes en Israël.

Les noms des deux hommes sont sous embargo.

Un suspect, âgé de 24 ans, a été accusé d’être entré en contact avec un agent étranger et de multiples chefs d’inculpation liés au complot en vue de commettre un crime.

Le deuxième suspect, un homme de 48 ans qui vit à l’étranger, a été inculpé pour appartenance à une organisation illégale, d’être sorti illégalement du territoire israélien et d’avoir donné des informations à un agent étranger.

Selon l’acte d’accusation, déposé par le bureau du procureur du district central, le défendeur vivant à l’étranger s’est présenté en 2015 sur Facebook comme un membre de l’Etat islamique et a publié des messages révélant son identification idéologique avec le groupe terroriste.

Il a fait l’éloge des attaques terroristes passées en Israël, y compris celle du 1er janvier dans la rue Dizengoff à Tel-Aviv menée par Nashat Milhem.

Nashat Milhem dans une vidéo diffusée par le Shin Bet, le 27 janvier 2016 (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Nashat Milhem dans une vidéo diffusée par le Shin Bet, le 27 janvier 2016 (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Le défendeur et un membre de sa famille ont communiqué via Facebook, et ce membre lui a expliqué qu’il allait partir pour la Syrie pour rejoindre l’EI. Le défendeur est resté en contact avec le membre de sa famille alors même qu’il savait qu’il était depuis parti, s’était entrainé et a pris activement part au combat au nom de l’Etat islamique.

Le défendeur a indiqué que le membre de sa famille, surnommé Maqdassi, devait procéder à une attaque terroriste en dehors d’Israël. Maqdassi lui a révélé que l’attaque devrait être menée contre des étrangers occidentaux et le défendeur lui a proposé plusieurs cibles potentielles.

À la fin de l’année 2015, Maqdassi a contacté le deuxième défendeur, et lui a dit de se joindre à lui en Syrie pour combattre dans les rangs de l’EI. Le défendeur a d’abord hésité mais au fil du temps s’est laissé convaincre. Il a comploté avec Maqdassi pour mener à bien une attaque terroriste en Israël avant de partir pour la Syrie.

Maqdassi aurait dit au jeune prévenu qu’il le mettrait en contact avec des agents de l’Etat islamique en Cisjordanie et que ces gens lui donneraient le matériel dont il avait besoin pour mener à bien l’attaque – une mitrailleuse, des engins explosifs et de la dynamite.

Maqdassi a également expliqué au deuxième défendeur qu’une fois qu’il arriverait en Turquie, un contrebandier le rencontrerait et l’emmènerait à l’intérieur en Syrie.

Le jeune homme a été arrêté en février à Qalqilya. Le prévenu plus âgé a été arrêté trois jours auparavant par la police locale du pays dans lequel il résidait puis a été extradé en Israël où il a été arrêté à son arrivée à l’aéroport international Ben Gurion.

Le pays dans lequel le défendeur plus âgé a été arrêté n’a pas été précisé.