Deux hommes juifs ont été attaqués à Paris en plein jour par un gang pro-palestinien, comme l’a rapporté vendredi un organe de surveillance de l’antisémitisme.

Les hommes, âgés d’une petite vingtaine d’années, ont été attaqués vendredi après-midi par une bande d’environ 40 personnes, les laissant légèrement blessés, selon un rapport publié par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, ou BNVCA.

Le gang a été identifié comme appartenant à la Gaza Firm, un groupe pro-palestinien impliqué dans la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions, comme le précisait JSSNews, qui a rapporté l’attaque en premier.

L’attaque a eu lieu boulevard Voltaire, situé dans le 11e arrondissement de Paris et abritant de nombreuses entreprises appartenant à des Juifs.

Les membres de la communauté juive se sont portés volontaires pour protéger les entreprises appartenant à des Juifs après cette attaque, comme le rapportait le BNVCA.

La police a envoyé des agents sur les lieux pour éviter une escalade, et a ouvert une enquête à propos de l’attaque.

Le boulevard Voltaire est également le lieu où Ilan Halimi a été enlevé. Ilan Halimi, 23 ans, était un vendeur de téléphones juif français, qui a été torturé et affamé pendant 24 jours, alors qu’un gang négociait avec sa famille pour obtenir une rançon, en 2006. Il a été retrouvé nu et menotté dans une banlieue de Paris, le 13 février 2006, avec des brûlures sur 80 % du corps, et il est mort sur le chemin de l’hôpital.

Quelques 851 actes antisémites ont été enregistrés en 2014, comparativement à 423 l’année précédente. Les actes de violence physique ont bondi, passant de 105 à 241 en 2014, selon l’unité de sécurité SPCJ des communautés juives de France.