Dans une stratégie de réconciliation nationale, le développement économique est un outil fondamental.

Initié, il y a quelques années avec l’incubateur israélo-arabe NGT, le pari du high-tech à Nazareth a permis l’éclosion de nombreuses entreprises dirigés principalement par des arabes israéliens.

Dans ce cadre, Arabes et Juifs israéliens, investisseurs et chercheurs, mutualisent leurs efforts dans un souci commun de réussite entrepreneuriale.

Mais au-delà du développement économique, un tel projet facilite également l’intégration sur le marché du travail de nombreux diplômés arabes-israéliens parfois en proie à des difficultés pour être embauché en Israël

Ces deux nouveaux accélérateurs de start-ups seront localisés à Baqa al-Gharbiyye et Nazareth. L’équipe de direction de l’incubateur sera composée de représentants de PresenTense et de la fondation Al-Qasemi College.

PresenTense est une communauté d’innovateurs, d’entrepreneurs, de penseurs et de leaders du monde entier, convaincus que l’entrepreneuriat est un outil permettant d’enrichir la vie communautaire, la croissance des économies locales et de résoudre certains problèmes auxquels fait face la société.

Établissement d’enseignement reconnu par le ministère de l’Éducation en Israël, la fondation Al-Qassemi prône un environnement académique qui favorise à la fois l’accomplissement intellectuel et le dialogue inter-religieux et inter-culturel.