L’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad qualifie Dieudonné, le comique français instigateur de haine contre les Juifs, de « grand artiste » lors d’une réunion à Téhéran.

Dieudonné a visité la République islamique, la semaine dernière, selon le site de nouvelles fararu.com. Il s’est présenté à Ahmadinejad avec une statue en or d’un homme faisant la quenelle – un geste rappelant le salut nazi diffusé par Dieudonné comme un signe anti-establishment, que le Premier ministre français Manuel Valls a qualifié de geste de « haine antisémite ».

Dieudonné a remis un certain nombre de « quenelles d’or » à des personnalités qu’il définit comme antisionistes.

Ahmadinejad est un négationniste qui a souhaité pendant sa présidence la disparition d’Israël.

Sur son compte Twitter officiel, Ahmadinejad a écrit à propos de la rencontre : « Visite d’un vieil ami, un grand artiste. #Dieudonne #all4Palestine. »

Au cours de ses huit années de mandat jusqu’en 2013, Ahmadinejad a lancé des concours de caricatures sur l’Holocauste, exposant des dessins suggérant que la Shaoh n’est jamais arrivée ou est perpétrée contre les Palestiniens.

Dieudonné a à son actif plus de 10 condamnations pour incitation à la haine contre les Juifs, y compris pour ridiculisation de l’Holocauste et suggestion qu’il n’a jamais eu lieu.

Dieudonné, dont les spectacles sont régulièrement interdits en France et accusé d’évasion fiscale, en plus de tenir un discours antisémite, est l’inventeur du mot « shoananas ».

Combinaison de Shoah et d’ananas, « shaonanas » est largement considéré comme un mot de code qui suggère que l’Holocauste n’a jamais eu lieu sans violer les lois françaises anti-négationnisme.