L’Arabie saoudite va participer à la rénovation et à la modernisation de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, à hauteur de cinq millions d’euros, a indiqué lundi cet institut connu pour son bâtiment emblématique, inauguré il y a trente ans en bord de Seine.

Une plaque en remerciement du don de cinq millions d’euros fait par le roi d’Arabie saoudite a été dévoilée lundi en présence du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al Jubeir, de l’ambassadeur d’Arabie saoudite, et du président de l’IMA, l’ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang.

« La contribution de l’Arabie saoudite va permettre, avec celle d’autres pays arabes, de lancer ce grand chantier de rénovation et de modernisation, et notamment la remise en marche des moucharabieh [motifs architecturaux arabes] de la façade », a indiqué l’IMA dans un communiqué.

Conçu par l’architecte français Jean Nouvel, le bâtiment de l’IMA, inauguré en 1987, mêle modernité et éléments architecturaux issus de la tradition orientale.