Des militantes d’un groupe féministe belge ont versé environ 25 gallons de faux sang sur le sol d’un aéroport à Liège, en Belgique, pour protester contre, selon elles, le transport d’armes vers Israël.

Six femmes du groupe de militant Liliths ont vidé le liquide rouge sur le sol de l’aéroport de fret le 26 août, a rapporté samedi le site de nouvelles en anglais RT.

Les femmes, vêtues de T-shirts aux couleurs du drapeau palestinien, ont déployé une banderole « Combien de tonnes d’armes pour combien de litres de sang ? »

La protestation est tombée le jour où Israël et les groupes palestiniens de Gaza ont accepté un cessez-le-feu de durée indéterminée, après sept semaines d’opération israélienne à Gaza.

Les femmes ont été arrêtées par la police. L’aéroport de Liège a annoncé qu’il allait déposer plainte, selon le site de nouvelles de langue française « dhnet ».

Une porte-parole de l’aéroport a déclaré à dhnet qu’aucune arme ne passe par l’aéroport. « Il s’agit d’une rumeur infondée vous entendez chaque fois qu’il y a un pic dans le conflit israélo-palestinien ».