Israël a commencé vendredi à renforcer les mesures de prévention contre le virus Ebola et à prendre la température des voyageurs en provenance des zones à risque, a annoncé un porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Mais le Premier ministre « a donné pour instructions de renforcer les dispositions à tous les points d’entrée en Israël, en particulier les mesures préventives comme la prise de température des voyageurs arrivant de zones où la propagation de l’Ebola suscite l’inquiétude », a indiqué le gouvernement dans un communiqué publié après des consultations menées jeudi soir par M. Netanyahu avec des responsables de la santé et le directeur de l’aéroport international Ben Gourion, près de Tel Aviv.

Ces instructions ont pris effet immédiatement, a dit à l’AFP un porte-parole, Mark Regev.

Elles s’appliquent en particulier, mais pas seulement, à l’aéroport international Ben Gourion, où un exercice simulant l’arrivée d’un passager contaminé était prévu vendredi matin.

Environ 43.000 pèlerins chrétiens venus d’Afrique ont visité Israël depuis le début de l’année, selon le ministère du Tourisme.