Dix terroristes présumés ont été tués dimanche lors d’un raid des forces de sécurité égyptiennes près du Caire, ont indiqué des sources de sécurité.

Selon ces dernières, ces hommes appartiennent à Province du Sinaï, une organisation jihadiste qui a prêté allégeance au groupe terroriste Etat islamique (EI) en 2014.

Cinq membres des forces de police ont été blessés dans le raid. Les échanges de tirs ont duré plusieurs heures à Ard El-Lewaa, un quartier populaire du gouvernorat de Giza, à l’ouest du Caire, a-t-on appris de mêmes sources.

Les forces de sécurité y ont mené des raids dans deux appartements soupçonnés d’abriter une cellule préparant des armes à feu et des explosifs pour commettre des actes terroristes contre des institutions de l’Etat.

Depuis 2013, et la chute du président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi, les forces de sécurité ont intensifié la traque des islamistes en Egypte. Dans le nord du Sinaï, des centaines de policiers et soldats égyptiens sont morts dans des affrontements, notamment contre les combattants de l’EI.

Si le groupe terroriste est principalement actif dans cette région, il commet également des attentats ailleurs dans le pays, notamment au Caire.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.