Deux policiers égyptiens sont morts dans une attaque à la bombe contre leur véhicule à Al Arich, dans la péninsule instable du Sinaï, ont indiqué vendredi des responsables de sécurité.

Neuf autre policiers ont été blessés dans l’attaque jeudi soir, selon ces responsables.

Le nord du Sinaï est le bastion de groupes djihadistes qui ont lancé une vague d’attaques contre les forces de sécurité depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi par l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi.

Ces groupes disent agir en représailles à la sanglante répression visant les partisans de Morsi.

Le reste du pays n’est pas épargné par les attaques. Une double explosion près d’une mosquée à Tanta, sur le delta du Nil, a fait 11 blessés dont un policier jeudi soir, selon l’agence officielle Mena.

Et mardi, 12 personnes ont été blessées dans une attaque à la bombe au Caire.