Les responsables de la sécurité égyptienne ont annoncé mardi qu’un terroriste kamikaze du groupe Etat islamique (EI) avait tué quatre Bédouins et en avait blessé d’autres dans un attentat dans le nord de la péninsule du Sinaï.

Ils ont indiqué que le terroriste, qui conduisait une voiture remplie d’explosifs, avait frappé un checkpoint proche de la ville de Rafah, qui est géré par les membres de la puissante tribu Tarabeen.

L’armée égyptienne lutte contre l’affilié de l’EI au Sinaï depuis 2014.

Des affrontements avaient éclaté la semaine dernière contre des tribus bédouines locales quand des combattants de l’EI avaient tiré sur un camion faisant entrer clandestinement des cigarettes dans une région où les extrémistes ont interdit le tabac.