Un Egyptien chrétien a été abattu dans le nord de la péninsule du Sinaï, ont indiqué dimanche des responsables de la sécurité dans ce bastion du groupe terroriste Etat islamique (EI), qui s’est engagé à multiplier les attaques contre la communauté copte.

Le quinquagénaire a été tué par balle samedi soir par des assaillants inconnus alors qu’il se trouvait dans la rue, dans la ville d’Al-Arich, chef lieu du Nord-Sinaï, ont précisé deux responsables de la sécurité.

En début d’année, sept coptes avaient été tués dans le nord du Sinaï dans des assauts similaires, poussant des dizaines de familles chrétiennes à fuir la région.

La branche égyptienne de l’EI, qui sévit dans le nord du Sinaï, s’est engagée à multiplier les attaques contre la minorité chrétienne, qui représente environ 10 % des 92 millions d’habitants du pays.

Site d'un attentat à la bombe contre une église copte égyptienne à Tanta, dans le delta du Nil, le jour du dimanche des Rameaux, le 9 avril 2017. (Crédit : AFP/STRINGER)

Site d’un attentat à la bombe contre une église copte égyptienne à Tanta, dans le delta du Nil, le jour du dimanche des Rameaux, le 9 avril 2017. (Crédit : AFP/STRINGER)

Le 9 avril, Dimanche des rameaux, 45 personnes avaient été tuées dans des attaques suicide revendiquées par l’EI contre deux églises dans le nord de l’Egypte. Et en décembre, le groupe terroriste avait revendiqué un attentat suicide contre une église du Caire, qui avait fait 29 morts.

Fin avril, le pape catholique François s’était rendu en Egypte pour la première fois. Lors de cette visite sous haute sécurité, il avait plaidé pour la paix et la concorde entre musulmans et chrétiens.