Un civil égyptien a été tué et un autre blessé mercredi lorsqu’une roquette s’est abattue sur une maison dans la péninsule du Sinaï, ont annoncé des responsables de la sécurité, affirmant que l’attaque visait des soldats.

Un jeune homme de 22 ans a été tué tandis que son frère de 30 ans a été blessé lorsque la roquette, tirée par des djihadistes durant des affrontements avec l’armée, s’est abattue sur leur maison dans la région de Cheikh Zoueid, dans le nord du Sinaï, selon ces responsables.

Le nord du Sinaï est le bastion de groupes djihadistes responsables de nombreuses attaques contre les forces de sécurité depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi par l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi. Ces groupes armés disent agir en représailles à la sanglante répression qui vise les partisans de Morsi.

Les attaques des djihadistes visent en général les forces de l’ordre, mais elles ont également fait des morts parmi les civils.

Le principal groupe armé du Sinaï s’inspirant d’Al-Qaïda, Ansar Beït al-Maqdess, revendique depuis un an les attentats les plus meurtriers, qui frappent jusqu’au coeur du Caire, et dit agir pour venger les partisans de M. Morsi.

Il a revendiqué un attentat perpétré mardi dans le Sinaï (est) dans lequel six policiers ont péri.