Un tribunal du Caire a condamné mercredi un ingénieur en télécommunications jordanien à dix ans de prison et un Israélien en fuite à la prison à vie pour espionnage au profit de l’État hébreu.

Le ressortissant israélien, accusé d’être un officier du Mossad, les services secrets israéliens, a été jugé par contumace.

Le Jordanien Bachar Ibrahim Abou Zeid, arrêté en avril 2011, était accusé d’être son complice et d’avoir cherché à recruter des Egyptiens travaillant dans le secteur des télécoms pour obtenir des données techniques et permettre à l’Etat hébreu d’intercepter des appels téléphoniques en Egypte.

Il avait plaidé non-coupable à l’ouverture du procès en octobre 2011, affirmant que l’accusation avait falsifié ses déclarations faites au cours d’interrogatoires.

La peine de prison à vie se traduit par 25 années de détention au maximum en Egypte.