L’ancien Premier ministre Ehud Barak a déclaré que la résolution votée vendredi par le Conseil de sécurité sur les implantations israéliennes à Jérusalem Est et en Cisjordanie était un « coup humiliant » pour Israël.

Il a accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’être responsable de ce fiasco diplomatique.

« Cette résolution est un coup sévère contre Israël », a déclaré Barack à la Deuxième chaîne, ajoutant qu’elle était de la « responsabilité de Netanyahu ».

Il a affirmé que la résolution du Conseil de sécurité contre les implantations de l’Etat juif était « un échec sans précédent. »

Le soutien sans faille du Premier ministre aux implantations isolées nuit à toutes les implantations, a-t-il déclaré, ajoutant que le Premier ministre subissait un « chantage » de ses alliés d’extrême-droite de sa coalition pour soutenir les implantations de Cisjordanie.

Il a également déclaré sur Twitter que « le Premier ministre doit démissionner en tant que ministre des Affaires étrangères. Et bien sûr, accuser [le président américain Barack] Obama, [le secrétaire d’Etat américain John] Kerry, [le dirigeant palestinien décédé Yasser] Arafat, et le mufti » de Jérusalem, cible précédente des accusations de Netanyahu.

Barak, ancien rival de Netanyahu mais aussi ancien allié, a rejoint le chœur des critiques de gauche qui ont accusé le Premier ministre du vote des Nations unies.