Les primaires du parti travailliste ont commencé à 10h ce mardi matin, avec quelque 49 000 électeurs potentiels qui peuvent déterminer la composition de la liste du parti aux élections de mars.

Trente-six candidats sont en lice, mais conformément à l’accord conclu entre le président du parti Isaac Herzog et Tzipi Livni de Hatnua, cinq sièges ont été réservés pour les membres de Hatnua, ce qui rend féroce la course pour les sièges restants.

Les favoris à se disputer la troisième place sur la liste sont Shelly Yachimovich et Eitan Cabel (Herzog est la tête de liste et Livni deuxième).

Cabel, Erel Margalit, Merav Michaeli, et le nouveau venu Daniel Atar auraient conclu un accord entre eux, créant un bloc pour s’offrir un soutien mutuel.

Les places n° 8, 16, 21, 24 et 25 sont réservées aux membres de Hatnua, et la 11ème position est réservée à un candidat choisi par Herzog.

Le député Hilik Bar, en tant que secrétaire général du parti, sera automatiquement n°7.

L’économiste Manuel Trajtenberg, le choix du parti pour le poste de ministre des Finances,(s’il est en mesure de former la prochaine coalition), a également un siège assuré, en 11ème ou 16ème place.

Selon de récents sondages, la liste conjointe parti travailliste-Hatnua est considérée comme la seule susceptible de gagner plus de sièges que le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et donc de donc former la prochaine coalition.

Le parti HaBayit HaYehudi tiendra ses primaires mercredi pour sa liste à la Knesset, avec seulement six des vingt premiers sièges non réservés aux membres de la faction Tekuma, à des femmes ou à des candidats choisis par le président du parti Naftali Bennett.